Comment devenir palefrenier en Alsace ?

Comment devenir palefrenier en Alsace ?

Qu’est-ce qu’un palefrenier ?

Ce terme est souvent mal compris et pourtant, il renferme tout ce qui concerne l’univers de l’équitation. En général, un palefrenier est celui qui s’occupe des chevaux et prend en charge son alimentaire, son hygiène et son dressage. Devenir palefrenier ne se résume pas à une simple connaissance théorique car cela demande aussi de la persévérance et surtout de la passion pour ce métier et pour les chevaux également. Les marches à suivre sont donc longue pour devenir un palefrenier confirmé.

Quelle formation initiale suivre ?

Pour devenir palefrenier, il faut au moins détenir un diplôme CAPA. Il s’agit d’une formation initiale basé sur différents axes d’activités dont l’entretien du matériel et des écuries, les soins attribués aux chevaux, la récolte des fourrages et reste sous l’ordre de son supérieur dans le cas d’un cheval blessé ou d’une maladie étrange. Certes, un palefrenier doit tout savoir sur l’univers équestre, sur les différentes tâches à réaliser au quotidien comme les soins vétérinaires, l’alimentation et sa toilette. Il doit aussi se charger de l’hygiène à l’écurie. Il est possible en suite de choisir d’autres parcours ou de se spécialiser sur un seul domaine.

Quelles sont les options de spécialisation

On peut se contenter d’un diplôme de soigneur et de s’occuper juste des soins des chevaux ou alors de suivre une spécialité. Parmi les options, est le cavalier-soigneur et qui accompagne les chevaux dans leur phase d’entrainement. Il existe aussi l’option Activités hippiques avec une spécialité Maréchalerie et entrainement du cheval de compétions. Mais pour cela, il faudra passer son diplôme BEPA avec l’option convoitée. Ensuite, on peut aussi prétendre un diplôme BEPA avec option conduite de productions agricoles dont la spécialité est orientée vers les productions animales. Obtenir un Bac Po est aussi à recommander si l’on souhaite conduire et gérer l’exploitation agricole avec comme spécialité la production du cheval. En fin, l’obtention BTSA est aussi requise s’il s’agit de se consacrer à un métier de productions animales.