Comment contracter un crédit immobilier ?

Comment contracter un crédit immobilier ?

Dans l’optique de faire une demande de prêt immobilier, il faut dresser un dossier solide afin que l’établissement prêteur puisse accorder le crédit. Le but étant de convaincre une banque à financer son projet. Dans ce cadre, un dossier attractif sera de mise. Ainsi, les banques pourront évaluer votre situation par rapport à votre demande. Pour mettre toutes les chances de votre côté, nous allons retracer dans cet article la démarche à suivre, étape par étape.

Quels sont les critères d’emprunt évalués par les banques ?

La première étape consiste à monter le dossier de demande. Elle peut prendre du temps, vu que les établissements exigent de nombreuses pièces.En principe, les banques se basent sur un certain nombre de critères avant de valider un dossier quelconque. Cela est aussi bien valable pour contracter un crédit immobilier que pour faire une demande de crédit à la consommation. Les critères principaux auxquels les prêteurs s’appuient sont les revenus de l’emprunteur, son apport, sa capacité d’endettement au cas où il a d’autres crédits en cours, sa capacité à épargner, sa profession et sa gestion de compte courant. De ce fait, il convient de choisir un crédit immobilier qui soit à la hauteur de vos moyens. Or, le recours à ce type de prêt repose sur un dossier bien établi, avec un maximum de réalisme.

L’importance de monter un bon dossier de demande

Le dossier de demande est vraiment important. Il pourra progresser dans les meilleurs délais, si vous prenez le temps de le soigner au préalable. De cette façon, vous obtiendriez plus facilement la réponse adaptée à vos besoins de financement. Après avoir remis le dossier à la banque, l’accord du prêt se traduit par une confirmation du montant, soit la somme qui sera versée sur votre compte pour votre investissement. Une fois que l’argent a été mis à votre disposition, vous pourriez rechercher le bien immobilier correspondant à votre budget réel. Inversement, un dossier peu convainquant ne fera que tarder les procédures de demande, au risque même d’être rejeté. Avec un taux de surendettement supérieure à 33 % ou un reste à vivre relativement faible, les chances sont minces.

Un dossier de crédit immobilier sera constitué de plusieurs justificatifs. En outre, la majorité des établissements bancaires demandent à peu près les mêmes pièces. Pour être plus efficace, vous devriez réunir en une seule fois tous les documents nécessaires afin de les fournir aux banques. Pour éviter de faire le tour des agences, vous pouvez directement simuler votre prêt en ligne via le site officiel de chaque banque. Au cas où il y a plusieurs co-emprunteurs, les documents relatifs à toutes ces personnes doivent constituer le dossier en question.

Les pièces justificatives d’un dossier de crédit immobilier

Pour souscrire l’emprunt, voici la liste des documents à fournir ;

Pour la première condition de prêt immobilier, il faut :

  • Une pièce d’identité (une carte d’identité ou un passeport)
  • Un justificatif de situation familiale pour les couples (livret de famille ou de mariage, certificat de Pacs)
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois (quittance de loyer, d’électricité, de téléphone ou attestation d’hébergement à titre gratuit)
  • Un contrat de travail

Pour justifier vos ressources et vos charges, il faudra intégrer des documents supplémentaires dont :

  • Les 3 derniers bulletins de salaire pour les salariés et les 3 derniers bilans comptables pour les travailleurs indépendants
  • Les relevés de compte bancaire des 3 derniers mois
  • Les 2 derniers avis d’imposition
  • Un justificatif de l’apport personnel
  • Un titre de retraite ou de pension
  • Les justificatifs de tout crédit éventuel en cours
  • L’attestation de CAF si applicable
  • Tout document attestant d’éventuels revenus fonciers

Comme votre prêt se rapporte à l’acquisition d’un bien immobilier, d’autres documents relatifs à la demande viennent s’ajouter :

  • Le compromis de vente ou promesse de vente
  • Le contrat de réservation
  • Le contrat de construction d’une maison individuelle
  • Le permis de construire avec justificatif
  • Les documents de prêt immobilier à taux zéro, pour les primo accédants.

Tout compte fait, il implique d’avoir une bonne santé financière pour contracter un crédit immobilier.